Projets et chantiers communaux

 

Enfouissement de réseaux et travaux de voirie divers (fin 2018)

Chemin Méric : enfouissement des réseaux aériens (électricité, éclairage et télécom), mise aux normes des trottoirs, réfection complète de la chaussée et aménagements de sécurité (automne 2018 – été 2019).

Avenue du Parc (tronçon lié au chemin Méric) : réfection des trottoirs et de la chaussée sur cette même période.

Rue des Catalpas : rénovation de l’éclairage public (changement des candélabres sur la période septembre-octobre 2018) et réfection des trottoirs (à partir de novembre).

Rue André Restes : recalibrage de la rue avec l’aménagement de deux voies de circulation, l’élargissement des trottoirs, la création d’une piste cyclable et d’une zone de stationnement latéral (fin septembre – décembre 2018).

A noter : les opérations de voirie sont réalisées par les services de Toulouse métropole et les travaux d’éclairage sont effectués par le SDEHG (syndicat départemental d’électricité de la Haute-Garonne) pour le compte de la commune d’Aucamville.

 

Aménagement de l'espace de loisirs Claude Cornac (2018-2019)

2e semestre 2018 : première phase de l’aménagement de la nouvelle entrée du site, avec la création d’un cheminement piétonnier, d’une voie de circulation vers les jardins familiaux et de terrains de pétanque, en remplacement du lieu utilisé actuellement derrière la mairie. La réalisation du parking et le déplacement définitif de l’entrée seront réalisés en suivant (début 2019).

Renouvellement urbain du cœur de ville (2017-2022)

En centre-ville, le réaménagement urbain du secteur s’étirant du parc municipal à l’église va permettre à la fois de répondre à l’obligation d’accueil de nouveaux habitants, d’accueillir de nouvelles activités, du stationnement et des espaces publics confortant ainsi la centralité de la commune. La ville a fait travailler trois cabinets d’urbanistes pour disposer d’une base de réflexion et fixer, en concertation avec les Aucamvillois, les grands principes du projet. A l’issue de cette concertation, un cahier des charges permettra de formaliser le projet final qui transformera le visage du centre-ville à l’horizon 2022.