Retour : toutes les actualités

Mise en sens unique du chemin des Bourdettes : pourquoi?

La mise en sens unique du chemin des Bourdettes s’est décidée en concertation avec les riverains. Depuis plusieurs années, cette voie étroite était victime d’une circulation automobile exponentielle. Le trafic était source de nuisances sonores et d’insécurité pour les riverains, mais aussi pour les cyclistes et les piétons (trottoirs quasi inexistants par endroits).

URBANISATION DU SECTEUR
A de nombreuses reprises, la municipalité d’Aucamville a alerté la ville de Toulouse des problèmes de circulation sur cet axe et des conséquences de l’urbanisation des parcelles toulousaines bordant le chemin de Croix Bénite (aucune résidence n’a été construite ces dernières années le long du chemin des Bourdettes, côté Aucamville). Malheureusement, la ville de Toulouse ne s’est jamais préoccupée de cette situation.

RÉNOVATION DE LA VOIRIE
Il n’était pas possible de rénover la voirie, tant que le chemin des Bourdettes restait en double-sens. En effet, les normes actuelles d’accessibilité imposent une largeur de trottoir minimale et des aménagements, qui ont pour conséquence de réduire la largeur de la chaussée. Le faible gabarit du chemin des Bourdettes (plus étroit encore que le chemin de Croix Bénite) n’aurait pas permis de maintenir un double sens de circulation une fois la voirie rénovée et mise aux normes. La mise en sens unique était donc une étape inévitable pour entreprendre, par la suite, la rénovation complète de la voirie (qui sera aussi source de perturbations pendant la durée des travaux…).